Le rodage est une étape essentielle de la vie d’un scooter. Il conditionne son bon fonctionnement futur, sa fiabilité et sa longévité.

Comment roder un scooter ? Combien de kilomètres faut-il faire ? A quelle vitesse rouler ? Peut-on embarquer un passager pendant le rodage ? Nous répondons à toutes ces questions dans ce dossier. Suivez le guide !

Les clés d’un rodage réussi

Phase capitale de la vie d’un scooter neuf, le rodage est une opération à ne pas négliger. Dans cet article, nous expliquons comment un bon rodage vous permet de tirer le meilleur parti de votre investissement.

Qu’est ce que le rodage ? A quoi sert-il ?

Le rodage est la période d’adaptation d’un scooter au cours de laquelle a lieu une mise en place progressive de ses différentes pièces mécaniques. Si tous les éléments sont concernés par cette opération, le moteur, les pneus et les freins demandent une attention toute particulière.

Pour ce qui est du moteur, son rodage consiste à ne pas l’exploiter au maximum de ses capacités sur une distance déterminée. Ceci résulte en une limitation volontaire du régime moteur et de la vitesse maximale.

Le rodage du moteur consiste à circuler à vitesse modérée

Le rodage des freins passe par une sollicitation modérée et progressive. Freinez avec discernement et évitez les freinages appuyés (levier comprimé au maximum). Pour les pneumatiques, rouler sans brusquerie suffira à garantir leur pérennité.

Sur un scooter neuf, ou lors du changement des plaquettes, une période de rodage est nécessaire

Notons que cette étape devra être répétée à chaque changement de plaquettes, disque(s) et pneus.

Combien de temps dure le rodage ? 

La durée du rodage est fixée par le constructeur en fonction des caractéristiques du véhicule et mesurée en kilomètres. La majorité des fabricants recommande un rodage sur 500 km pour un scooter 50 cm³ neuf, à réaliser en différentes phases.

Les constructeurs préconisent un rodage sur 500 km pour un scooter neuf

Comment bien roder son scooter ? 

Durant les 500 premiers kilomètres il est conseillé de limiter la vitesse maximale à 35 – 40 km/h (soit 80 % de la vitesse maximale du scooter) et de faire varier le régime moteur. Evitez donc de rouler à vitesse constante !

Passé 500 kilomètres, il faut augmenter progressivement le régime moteur et la vitesse maximale en évitant de la maintenir de manière prolongée.

A tout moment, prenez soin de bien laisser chauffer le moteur lors de chaque démarrage.

NB : Le véhicule ne pourra atteindre ses performances maximum qu’après quelques milliers de kilomètres.

Peut-on transporter un passager pendant le rodage ? 

Durant la période de rodage, il est conseillé de ne pas charger excessivement le véhicule afin que le moteur ne force pas trop et qu’il ne monte pas trop en température. Il est donc vivement recommandé au pilote de circuler seul sur son véhicule.

Pendant le rodage, il est conseillé au pilote de circuler seul sur son véhicule

Après le rodage ?

Après le rodage, pensez à effectuer la 1e révision de votre scooter chez votre concessionnaire qui s’assurera que tout fonctionne correctement.

La révision post-rodage de votre scooter est très importante

De façon générale, l’action de roder s’étend à tout équipement neuf. Après chaque changement de pièces, il faut à la mécanique un temps d’adaptation, pendant lequel il faut mieux ne pas trop la solliciter. Cela se traduit par le fait de ménager le moteur. Pensez-y surtout si vous venez à kiter votre scooter !