Si le MBK Booster a connu une grande popularité dès sa commercialisation en France au début des années 90, c’est en 1985 qu’il a vu le jour au Japon. Avant la version finale, le scooter a grosses roues a connu de nombreux déboires mais il fini par connaître sa success story  !

Le concept naît lors d’une soirée entre ingénieurs, responsables produits et designers de chez Yamaha Motor. Tout juste revenue d’un voyage d’étude, l’équipe qui constate que les dune-buggy et ATC (motos équipées de trois énormes roues) font un malheur sur les plages, a alors l’idée de concevoir un scooter fun pour aller à la plage.

Prototype du BW’s

Peu de temps après présentation des résultats de l’étude à la direction de Yamaha Motor, le concept devient projet. L’équipe, composée entre autre de Yasutoki Matsuno-San (technicien), et Masakazu Nakamichi-San designer à l’origine du Chappy, travaille d’arrache pied permettant à la firme de présenter son scooter de plage au salon de Tokyo 1988.

Yasutoki Matsuno-San

Malheureusement c’est trop tard pour les marchés japonais et nord-américain pour qui l’univers du scooter est essentiellement utilitaire et les ATC passés de mode. Jean-Claude Olivier, alors Président de Yamaha Motor France, décide de lancer le scooter sur le marché français.

Dès sa présentation au salon de la moto à Paris en 1989, le BW’s, également distribué sous la marque MBK sous le nom de Booster, rencontre un véritable succès et de nombreux jeunes français l’adoptent. C’est le début de la saga Booster !