Après avoir consciencieusement rodé votre scooter, vous songez à remplacer son pot d’origine par un modèle plus esthétique et d’avantage performant. Stage6, Bidalot, Doppler, Leovince ou encore Yasuni, ces différents équipementiers proposent tous un large panel de pots de détente pour les principaux scooters du marché.

Homologués pour un usage sur voie publique (CE) grâce à leurs brides, les pots de gamme sport offrent un look plus sportif et une meilleure sonorité. Toutefois, pour leur permettre d’augmenter les performances du scooter (vitesse de pointe et accélérations supérieures à l’origine), il est impératif de retirer leurs brides.

Bride de type pastille à l'entrée du pot

Bride de type pastille à l’entrée du pot

Bien qu’interdit, le débridage séduit de plus en plus de scootéristes avides de performances. Pour certains, il n’est qu’une simple formalité, pour d’autres il demeure une manipulation complexe. Chez Scooter Mag nous pensons qu’avec un peu de patience des outils adéquats, débrider un pot ne relève pas de l’impossible !

La preuve avec ce tutoriel vidéo dans lequel un youtubeur, propriétaire d’un MBK Nitro, explique, étape par étape, comment débrider un pot Yasuni R. Après avoir retiré la bride soudée dans la cartouche, il indique la démarche à suivre pour enlever celle placée à l’entrée du pot. Bon visionnage !

 

Débrider son pot d’échappement de scooter

Enregistrer

NB : pour débrider un pot de scooter, il faut :

  • Démonter la cartouche et retirer la bride placée à l’intérieur,
  • Rassembler le silencieux et le remonter sur le corps du pot,
  • Enlever la bride soudée à l’entrée de l’échappement (côté sortie du cylindre).

Nous vous conseillons vivement d’utiliser d’un tournevis et un Dremel, ceux-ci faciliteront le retrait des brides.

Important : le positionnement des brides varie selon les pots, toutefois, la manipulation reste la même pour tous les échappements.