Le remplacement du vilebrequin d’un scooter est une opération fastidieuse pouvant rebuter les mécaniciens débutants. Cependant, avec les bons outils et un brin de dextérité, le démontage et le remontage d’un vilebrequin, de ses roulements et joints spy sont à la portée de tous.

C’est ce que Daniel, créateur de la marque française EasyBoost, démontre dans un tutoriel vidéo consacré au changement d’un vilebrequin de scooter.

Changez facilement le vilebrequin de votre scooter !

Du démontage au remontage du nouveau modèle, suivez tous les conseils de Daniel pour facilement remplacer votre vilebrequin d’origine par un modèle neuf ou renforcé.

 

Comment changer le vilebrequin d’un scooter

 

Voici les différentes étapes à suivre pour changer le vilebrequin, les roulements et les joints spy d’un scooter MBK (Booster / Nitro), Peugeot (Trekker / Speedfight) et Piaggio (Typhoon / NRG).

NB : Pour vous simplifier la tâche, nous vous conseillons la boîte d’outils 46 pièces disponible chez Maxiscoot.

Etape 1 : démontage de la variation

  • Démontage de la cloche d’embrayage, de l’embrayage et du correcteur de couple avec la clef d’embrayage Easyboost
  • Démontage de la joue fixe, de la courroie et du variateur grâce au bloc variateur Easyboost.
  • Démontage de la roue libre, de l’engrenage, de l’entretoise et de la roue dentée du démarreur électrique.
  • Démontage du démarreur électrique.

Etape 2 : démontage de l’allumage

  • Démontage du rotor grâce au bloc rotor Easyboost de la clef à cliquet de l’arrache volant universel Easyboost.
  • Démontage du stator.
  • Démontage de l’entraîneur de pompe à huile et de ses éléments à l’aide d’une pince à circlips et d’une pince à bec.
  • Démontage de la patte de retenu du joint spy.

Etape 3 : ouverture du bloc moteur

  • Démontage des vis.
  • Séparation des carters moteur grâce au séparateur arrache roulements Easyboost, un décapeur thermique et d’une clef à cliquet.

Etape 4 : extraction des joints spy et roulements

  • Extraction des joints spy à l’aide de douilles et d’un maillet.
  • Extraction des roulements grâce à l’arrache roulements Easyboost, d’une clé à cliquet avec douille et d’une clé plate de 17.

Etape 5 : mise en place des nouveaux roulements sur le vilebrequin et nettoyage des carters

  • Mise en place des roulements avec l’outil de montage Easyboost des roulements du vilebrequin et d’une clé plate de 17.
  • Nettoyage des plans de joint d’embase des carters avec de l’acétone et mise en place des pions de centrage.

Etape 6 : montage du vilebrequin et fermeture du bloc moteur

  • Chauffement du logement du roulement du carter de variation avec un décapeur thermique.
  • Insertion du vilebrequin dans le carter.
  • Dépôt d’un filet de pâte à joint sur le plan de joint d’embase du carter de variation.
  • Chauffement du logement du roulement du carter d’allumage avec un décapeur thermique.
  • Alignement puis mise en place du carter d’allumage sur le carter de variation.
  • Assemblage des carters avec les vis.
  • Remontage du démarreur électrique.

Etape 7 : mise en place des nouveaux joints spy de vilebrequin

  • Mise en place du joint spy côté allumage avec l’outil de montage de joint spy Easyboost et d’un maillet.
  • Remontage de la patte de retenu du joint spy.
  • Mise en place du joint spy côté variateur avec l’outil de montage de joint spy Easyboost et d’un maillet.
  • Remontage de l’entraîneur de pompe à huile et de ses éléments à l’aide d’une pince à circlips et d’une pince à bec.

Etape 8 : remontage de l’allumage

  • Dépôt du joint puis remontage du stator d’allumage.
  • Remontage du rotor grâce au bloc rotor Easyboost de la clef à cliquet de l’extracteur d’allumage universel Easyboost et d’une clé à cliquet.

Etape 9 : remontage de la variation

  • Remontage du démarreur électrique.
  • Remontage de la roue dentée, de l’entretoise, de l’engrenage et de la roue libre du démarreur électrique.
  • Assemblage du variateur (canon, calotte) et placement sur le vilebrequin.
  • Mise en place de la courroie, rondelle, de la joue fixe, de l’étoile et du rochet de kick et serrage grâce au bloc variateur Easyboost et d’une clé à cliquet.
  • Compression du correcteur de couple pour insérer la courroie puis mise en place sur l’arbre de transmission.
  • Remontage de l’embrayage et de sa cloche puis blocage à l’aide de la clef d’embrayage Easyboost et d’une clé à cliquet.

 

Voilà maintenant le remplacement du vilebrequin de votre scooter, de ses roulements et de ses joints spy n’a plus de secret pour vous. Il ne vous reste plus qu’à mettre tous ce conseils en pratique !